Le site du JÉEN - Journal de N1

Installez le plugin Flash pour voir l'animation : Cliquez ici pour le télécharger

Le JÉEN

Club d'Échecs
Club Formateur
Centre de Formation Régional

jeen03

Week-end des rondes 3 et 4, à Tours



18 novembre 2017

Comme prévu et suite aux résultats de nos deux premières rondes à Lisieux, toute l’équipe était motivée pour jouer à Tours.

En tant que capitaine, je les remercie de cette motivation qui m'a réjouit.

Je me suis déplacé avec George, Lionia et Anas le vendredi soir à Tours et nous avons été rejoints le Samedi par Jason Statham (Luc), le shérif (Slim), le combattant (Kamel) et notre russe (Konstantin).

Ronde 3

Pendant la soirée du vendredi et la matinée du samedi, nous nous sommes préparés : je rencontrais un GM, George joueur de sicilienne Dragon/Dragon accéléré, Lionia une Défense française, et l’incroyable Anas contre 1e4-e5.

A 15h35 le premier groupe est arrivé à la salle de jeu, j’ai déposé notre composition normale et Luc est reparti chercher le deuxième groupe.
A 15h45, Luc m’a appelé pour m'informer qu’il n’'avait pas réussi à les trouver et que, malgré son GPS (oui oui) il s’était perdu !
Rassurez-vous, il a finalement réussi à ramener tout le monde à temps grâce à quelques indications (un vrai transporteur).

Le match commence et l'on constate que nos adversaires (les GMs) ont changé l'ordre de jeu, de peur d’une préparation minutieuse de notre part : l’adversaire de George était celui contre lequel Anas s'était préparé en jouant 1..e5 et non sa fétiche Dragon/Dragon accélérée, en revanche Marina a reçu de plein fouet la préparation d’Anas.
Après une heure de jeu, je vérifie un peu les jeux de chacun, et constate que Slim a une position d'égalité avec un léger avantage (qui va grandir au fur et à mesure au point de d evenir complètement gagnant), que j'ai une position égale face à Namig, qu'Anas est complètement gagnant (il faut juste souffler sur la bougie), que George gagne, et que Kamel a un avantage positionnel écrasant. Nous étions donc bien partis pour les massacrer.
Malheureusement, et faute de temps, Anas, George et moi avons tous trois réussi à perdre nos positions et, par un malencontreux coup du sort, Slim et Kamel se sont retrouvés dans le même cas !
Heureusement que Jason Statham a pu nous sauver du cataclysme absolu !

Le soir je n'étais pas content de notre résultat, et les autres non plus. J’avais un sentiment de frustration d’avoir laissé échapper un match comme celui-là, mais vu notre défaite, il fallait faire un bon festin au restaurant de l’hôtel pour oublier.
Et ce qui m’a marqué pendant le dîner, c’est la joie dégagée par chacun, tous souriants, c'est pourquoi je me suis senti rassuré quant à l’issue du lendemain.
En effet malgré notre défaite, nous avions bien joué. C'est pourquoi j'ai pensé que dès le lendemain, tous les joueurs sauraient transformer cette motivation en victoire, j’avais confiance car je remarquais bien qu’il y avait de la combativité en chacun de nous !
Ce même soir, nous avons appris que l’équipe de Tours (notre adversaire du lendemain), avait fait match nul contre le Club 608, en abattant les deux GM, avec leurs joueurs classés 22xx, neutralisé l’autre GM ainsi que les autres joueurs !
Là, il fallait la jouer vraiment fine, car apparemment Tours accueille bien (se prépare bien) contre ses adversaires. Je me suis dit que pour ne pas tomber sur une préparation, il me fallait donner une composition avec une entropie maximale (intervertir tous les joueurs qui pouvaient l'être), au point que j’aurais aimé pouvoir mettre Lionia au premier échiquier.
J’ai donc mis Slim (pour la première fois) en deuxième position, et Jason au premier échiquier, malgré les noirs, sachant qu’il préfère les blancs, comme il l’a affirmé vigoureusement. Comme il s'en était bien sorti la veille avec les noirs, il fallait le laisser continuer sur sa lancée avec cette couleur.

J’ai dû lire le règlement à haute voix à tout le monde (le français peut être trompeur) car nous avions une différence de 100 points exactement entre Kamel 2251 et George 2151, et me semblait qu'il était permis de les intervertir : « L'Elo à prendre en compte est le dernier Elo publié par la FFE ou par la FIDE. Si deux joueurs ont une différence de classement Elo de plus de 100 points, le mieux classé doit être placé devant le moins bien classé ».
En gros le règlement ne dit pas que A ne doit pas avoir plus de 100 points que B, mais dit plutôt que la différence A-B plus grand strictement de 100. Pour être sûr et ne pas vérifier ceci le lendemain, j’ai dû appeler notre doyen (Marc) qui m’a confirmé rapidement que je pouvais bien les changer de place.

Ce qui était drôle, c’est que puisque j’ai 2246, je pouvais me positionner de la 2ème table (ronde 3) à la 5ème, choix pour lequel j'ai opté, et doubler bien sûr les noirs. Mais je voulais jouer pour gagner, que ce soit avec les blancs ou les noirs et comme j’avais vu Jason réussir, il me fallait faire de même.
Le soir nous nous sommes endormis sans vraiment nous préparer, de façon à être en pleine forme le dimanche.

19 novembre 2017

Ronde 4

La ronde commence à 10h.
Nos adversaires ne comprennent pas la composition.
L’adversaire de Luc ne vient pas (vous imaginez, il entend que Jason est face à lui, et n’ose pas venir avant 30 min afin de se préparer, coutume oblige).

Comme j’ai pris le 5ème échiquier je mets un peu de pression sur Konstantin, Anas et Lionia. J’ai l’œil rivé sur mon échiquier et sur le leur.
Mon Adversaire choisit de me contrer avec un étau de Maroczy, mais ça me donne une intuition sur son style, et je me dis que je n'hésite pas dès que je vois un sacrifice et le fais.
je ne vous cache pas que j’ai fait au moins 4 sacrifices enchaînés pendant la partie, avec des combinaisons précises à chaque fois (mon adversaire a dû vraiment souffrir de toute cette dynamique).
Après 45 minutes, Lionia sort un grand jeu avec une attaque Alekhine Chatard et continue avec un Tc1 !! Coup exceptionnel, suivi d'une combinaison magnifique basée sur un Th4 bien caché (chapeau l’artiste !).
Son adversaire abdique, ce qui nous soulage et nous stimule pour réaliser de belles parties par la suite.
Comme dans Marvel « les autres ont une armée, nous avons Konstantin (Hulk) », en effet son adversaire commence avec une Najdorf et Konstantin lui joue une variante g3, que son adversaire transpose dans une shveningen avec 6..e6 au lieu de 6..e5, et pour Konstantin c’est déjà terminé, il va vraiment jouer un jeu positionnel étouffant.

Slim n’a pas obtenu grand-chose à la sortie de son ouverture, en effet, le fait que son adversaire n’ait pas pris de risques lui a donné une bonne position et Slim doit se contenter d’une nulle.

Jason a une position correcte avec un petit avantage et kamel un avantage positionnel.
George joue la Nimzo d’une manière qu’il n’avait jamais jouée auparavant et choisit d’essayer de stopper l’inévitable poussée e4 de son adversaire.
L’incroyable Anas (Machete, se prononce MaTchété voir le film) ne cesse de m’étonner : il joue une sicilienne Kan, où depuis le début, contrairement à tous les grand maîtres du monde,
il veut prouver que l’on peut faire un tour avec son Fou dans l’échiquier (histoire de visiter et voir le coin), avant de continuer la partie.
En effet Ff8-e7-d4-g7 et puis fermer avec f6 ??, je dirais qu'Anass a l’âme d’un joueur de Dragon et que finalement, il l’a mis en g7 et l’a enfermé avec f6.
Une chose est sûre, son adversaire n’aura jamais vu ni préparé contre une telle séquence au cours de sa vie.

Les parties continuent et Kamel commet une erreur stratégique qui donne un pion à son adversaire.
Il reste serein dans la partie contrairement à son adversaire qui se relâche et qui sous-estime le dynamisme de la position. Kamel réussit à retourner la table et à battre son adversaire.

George ne réussit pas à stopper e4 et perd donc la partie, Anas réussi à tenir correctement sa position et fait match nul.
Konstatin a quant à lui a un avantage écrasant et mon adversaire est perdu par la complexité et toutes les pièces en l’air quand je fais mon 3ème sacrifice d’affilé, enfin Luc a une qualité.

Mon adversaire me place un super coup qui est un sacrifice de Tour que je prends immédiatement (oui meilleur coup donc déjà calculé), et que je contre juste après par un 4ème sacrifice, et dans les 30ème coups, je lui place une séquence de coup forcé avec son roi qui sort faire un tour à Tour. Je finis par lui prendre sa Tour. Il abandonne.

A ce moment-là nous avons un score de 3-1 avec 2 matchs nuls, il nous reste donc à faire une partie nulle pour gagner le match.

C'est alors que, j’ai vu que Jason avait une pièce de plus et que Konstatin avait une position avec une seule couleur (le blanc) car il y avait trop de pions que je n’arrivais pas à compter rapidement.

Les deux finissent à peu près leurs parties au même moment, et on finit par un score incroyable de 5-1 bien qu'outsider à Tours.

Nous sommes allés déjeuner et les "All stars" ont pu faire parler de leur exploit dans la bonne humeur avant de prendre le chemin du retour.
Mehdi Aithmidou.



Valid XHTML 1.0 Transitional